Salvador Dali : Hallucination partielle, 6 images de Lenine, 1931.

L’homme qui attend la mort…

Je suis assis là tiré à quatre épingles,
Je suis assis là j’attends,
Je suis assis là et je sais,

Jadis, jouer au piano était pour moi une délivrance,
J’adorais les sons qui s’échappaient de cette boîte laquée immense,
Je maîtrisais toutes les touches à la perfection et je savais en jouer,
Je savais le faire même les yeux bandés.
Mais là c’est différent,
Tout ce trouble je sais que je vieillis et j’attends.
Tout ce mélange dans ma tête,
Soudain des images apparaissent et m’inquiètent,
Mon regard est posé sur la partition,
Mais il est trop tard je n’ai plus de solutions.
Je la sens arrivée,
La dernière fois qu’elle est passée, elle ne m’avait pas emportée,
La porte s’ouvre, mes yeux aussi,
Je m’accroche à la chaise et je suis ébloui,
Par ces images de Lenine ancien dictateur,
Pas de doute cette fois-ci c'est mon heure.

Chetine Romy










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cassandre-Portrait de Pierre Reverdy-1943

André Derain-Les Deux Péniches-1906

Robert Delaunay le manège des cochons 1922