Jean-Côme Démoulin, Yves Klein, Monochrome bleu, (1960),
Bonjour, je suis un monochrome bleu. Certains me prennent pour le ciel, d'autre pour l'eau. Certains disent même en me regardant:" T'as vu, j'ai les yeux de la même couleur !" Mais quelle bande d'imbéciles !
Et ne parlons pas de mon auteur, il devait être heureux ou content quand il m'a peint, mais aussi en cruel manque d'inspiration...
Voilà tout, je suis né un beau matin d'été, cela sentait bon la rosée et le jardin était remplit de bleuets. Le lendemain, il a voulu me jeter mais en pasant devant le miroir du hall d'entrée, il a enfin compris quel était mon potentiel. Malheureusement, depuis que je suis ici, j'ai l'impression que c'est le seul a avoir compris...
Parfois, je lâche même une petite larme, mais personne ne peut la voir, car je suis un monochrome bleu.
Au revoir...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cassandre-Portrait de Pierre Reverdy-1943

Alberto giacometti-femme debout-1959-1960

André Derain-Les Deux Péniches-1906