Juan Daniel Fullaondo - Perspective du Théâtre Royal de Madrid -1964

Quelque part sur la planète Terre, existait une civilisation à l’écart des autres. Mais celle-ci était bien différente. Ils respiraient grâce au dioxyde de carbone. Etant en avance technologiquement par rapport aux autres, ils n’eurent aucune difficulté à créer des machines qui leur permettaient de se déplacer, manger, s’occuper, … Et pour transformer l’air en dioxyde de carbone, ils réussirent à faire fonctionner ces machines avec des liquides faciles à obtenir pour produire ce gaz dont ils avaient tant besoin. A force de maintenir la population en vie, ils devinrent de plus en plus nombreux et durent créer un système de monétisation. Plus tard, des changements climatiques arrivèrent, et ils comprirent rapidement que leur gaz en était la cause. Mais les vendeurs de ces gaz ne voulaient pas se priver de leurs richesses, et, étant devenus trop puissants, nul ne put les arrêter. Il y eut de plus en plus de dioxyde de carbone, le climat, les nuages devinrent de plus en plus dangereux, les habitations finirent par s’envoler, des civils moururent foudroyés. Mais il fut trop tard quand ils comprirent que malgré nos envies, qu’il était mieux de maintenir la nature aussi belle, rare et magnifique qu’elle était. Il n’y a que quand il est trop tard que l’on se rend réellement compte des choses…Tenter de changer la perfection n’a aucune utilité, mais tant qu’il n’est pas trop tard, nous pouvons toujours la rétablir et agir avant de commettre des erreurs.


Posts les plus consultés de ce blog

Cassandre-Portrait de Pierre Reverdy-1943

André Derain-Les Deux Péniches-1906

Robert Delaunay le manège des cochons 1922