BALTHUS - Roger et son fils - 1936

J'ai interviewé ce père et son fils.
Je leur ai d'abord demandé si ils étaient parenté. Ils m'ont répondu, assez sèchement , en me demandant pourquoi cette question.  Je n'ai pas su quoi répondre, c'était pour moi une simple question de curiosité. J'ai alors changé de sujet.
Je leur ai demandé pourquoi cet air si triste. Là ce n'était plus de la sécheur mais bien d'un ton agressif qu'il m'ont répondu que ça ne me regardais en aucun cas.
J'avais encore de nombreuses questions à leur poser dont j'aurais tellement aimer connaître les réponses mais je me suis dis que même si je les posais elles resteraient sans réponses.
Je me suis rendu compte à ce moment que dans la société actuelle tout le monde prenait mal ce que tu disais, que quand tu voulais poser une simple question les gens pensaient que tu voyais mauvais, que t'allais te moquer d'eux ou encore que tu t'en fichais. Mais pourtant je posais ces questions juste par curiosité, pour me renseigner et apprendre à les connaître.
De nos jours tout le monde se méfie de tout le monde mais pourtant avant tout le monde vivait ensemble et poser des questions a quelqu'un était normal, c'était simplement de la politesse.
Les temps changent, le temps passe mais la politesse devrait rester la même!

Soline Legrain

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cassandre-Portrait de Pierre Reverdy-1943

Alberto giacometti-femme debout-1959-1960

André Derain-Les Deux Péniches-1906