Francois Morellet - 6 répartitions aléatoires de 4 carrés noirs et blancs d'après les chiffres pairs et impairs du nombre Pi - 1958













Adèle, ma vie,


     Je t'écris cette lettre pour t'expliquer à quel point tu étais importante pour moi et à quel point tu as changé ma vie.

     Je suis toujours parti du principe que la vie n'était pas un trou noir, malheureux et profond. Au contraire je la vois plutôt comme une chose lumineuse. Une lumière blanche dans laquelle on arrive a retrouver bonheur et joie. Tout le monde y a sa place, j'en suis persuadé.

     Cependant, dans ma vie, la place que prend l'obscurité est très aléatoire. Elle prend plus ou moins de place en fonction du moment et de la situation dans laquelle je me trouve. Mais celle-ci ne prend jamais plus de place que ma bonne humeur.

     Mais tout a changé le jour où tu as débarqué dans ma vie. Plus rien n'était pareil. Plus d'obscurité, plus de tristesse, plus rien de tout ça.

     Jusqu'au jour où tout a basculé une seconde fois. Tu étais la cause de mon bonheur mais aussi de mon chagrin par la suite.

     Je t'aimais. Adieu.
                                                                                                                                               




                                                                                                                              Clarysse Vancollie 3B

   

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cassandre-Portrait de Pierre Reverdy-1943

André Derain-Les Deux Péniches-1906

Robert Delaunay le manège des cochons 1922